UNE FERMETURE POUR TOUT OU RIEN

16/09/2018

698 km de compétition sont passés dans le Mitsubishi Motors Desafío Inca 2018, et aucun des concurrents engagés ne peut encore prétendre à la victoire. Avec quelques variations sur le parcours par rapport au premier jour et un départ retardé en raison des conditions météorologiques, la course a clôturé son deuxième chapitre avec une étape finale totalement ouverte.

Benavides a remporté l’étape en Moto, mais Andrew Short est le leader du classement général. Seulement 21 secondes séparent les quatre premiers coureurs avec 180 km seulement de spéciale restante et rien n’est défini.

Salvatierra domine en Quad, Terranova et Weber dans la catégorie Auto, et Casey Currie en SxS.

 


Moto: Benavides est de retour et Short est le nouveau leader.

L’argentin Kevin Benavides, après son abandon prématuré pour une commotion cérébrale il y’a deux semaines lors du Desafío Ruta 40, est revenu à l’action dans le Mitsubishi Motors Desafío Inca 2018 et a obtenu le meilleur temps entre les deux spéciales samedi. Andrew Short, du Rockstar Energy Husqvarna Racing, est lui devenu le nouveau leader de la course.

Avec un temps total de 3h55m21s, le pilote du Monster Energy Honda Team a réussi à conserver le meilleur temps de la journée, suivi par Matthias Walkner des Red Bull KTM Racing à seulement 54s et Paulo Goncalves en troisième position à 2m55s.

Au classement général, l’ancien pilote américain de Motocross est le nouveau leader de la course devant Walkner avec 11,2 secondes. La troisième place est pour le coéquipier du leader Pablo Quintanilla à 14,2 secondes. Goncalves est 4e au classement général avec seulement 21,2 secondes, une différence minimale pour la clôture de la course qui offrira sûrement une définition serrée.

Parmi les motos Promotion, Ian Salazar garde un bon rythme.

Quad : Salvatierra étend son avantage

Juan Carlos Salvatierra a consolidé son travail auprès des Quads, après avoir réalisé une nouvelle belle performance. Le bolivien a fait un bon travail avec son Barren Racer One en prolongeant son avance au général sur ses collègues Ignacio Flores et Emilio Choy.

L’étape et la première place sont pour Salvatierra après 4h 51m 13s. La seconde place est pour Nicolás Cavigliasso à 8m 27s et troisième, Ignacio Flores à 9m20s.

Auto : Terranova et Webber près du but

L’argentin Orlando Terranova a passé une bonne journée et conserve la première position parmi les voitures T1.2 avec moteur diesel. Garder le rythme était son objectif, après être resté en dehors de son Mini X-Raid depuis la fin du Dakar 2018.

Dans le T1.1, le péruvien Diego Webber se présente comme un solide candidat au titre.

SxS: Casey Currie reste leader

Le Nord-Américain continue de mener la catégorie SxS avec un Can Am Maverick engagé par South Racing, après avoir effectué une course intéressante à l’étape de samedi. Il est suivi au classement par ses coéquipiers Reinaldo Varela à 54m 31 et Cristian Baumgart à 54m 54s.

Déclarations

Kevin Benavides | “Eh bien, la vérité c’est que je suis très heureux. Cette étape a été formidable pour moi, je me suis sentie à l’aise. Je suis sortie de derrière et j’ai poussé fort pour arriver au sommet et retrouver les autres pilotes. Deux étapes de beaucoup de navigation, beaucoup de hors-piste. Je voulais retrouver cette sensation “

Andrew Short | “Pour moi, être avec les concurrents les plus rapides est une excellente opportunité. J’aime beaucoup le Pérou”

Chavo Salvatierra | “C’était une journée intense mais divertissante. Deux jours consécutifs et tout se passe comme prévu. 1ère place au classement d’aujourd’hui et première place au général. La course est très belle”